Tombée du ciel de Cecelia Ahern

★★★★★ (4,5/5) — « Le style de l’auteure est agréable, pas transcendant mais pas ennuyeux, le thème est bien choisi, les personnages sont attachants… bref, un très bon mélange ! Voilà l’impression globale. C’est une belle romance avec une pointe d’humour qui m’a conquise. Ce n’est pas un livre que je relirai mais cela reste une histoire que j’ai beaucoup appréciée. »

9782081333857

« Un drame tendre, drôle et romantique avec une pointe de tragique. » — Marie Claire

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : How to Fall in Love
Titre français : Tombée du ciel
Auteur : Cecelia Ahern
Editeur : Flammarion
Genre : littérature étrangère, romance
Parution : 04 juin 2014 (première parution par HarperCollins le 07 novembre 2013)
Nombre de pages : 365

A voir aussi
+ en savoir plus sur Cecelia Ahern (site en anglais)

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Adam et Christine se croisent une nuit sur le Ha’penny Bridge à Dublin. Il se tient sur le pont, prêt à sauter, désespéré. Apprenant que son trente-cinquième anniversaire approche, Christine se lance un défi incroyable : lui prouver en quelques jours que la vie vaut la peine d’être vécue. Malgré sa détermination, elle sait qu’elle lui a fait une promesse risquée. Dans cette course contre la montre s’enchaînent aventures romantiques et improbables balades nocturnes. Petit à petit, Christine s’aperçoit qu’Adam reprend bel et bien goût à la vie, mais elle n’est pas au bout de ses surprises…
Un roman qui vous fera rire et pleurer, avec une Cecelia Ahern au sommet de son art.

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (4,5/5)

Ce livre m’a été conseillé par une amie lorsque j’ai eu fini ‘Avant Toi’ de Jojo Moyes. (Merci Maniny !) Elle m’a dit que le thème était similaire et que j’apprécierai sûrement. J’ai repoussé un peu la lecture parce que mon coeur était encore dans mon précédent roman et que je savais que j’allais avoir du mal, mais également parce que j’avais peur de pleurer toutes les larmes de mon corps. Mais finalement, je trouve l’histoire un peu plus ‘légère’. Le thème est profond mais il y a une touche d’humour bien présente qui rend le livre moins déprimant que ce qu’il n’aurait pu être.

Ici il y a deux personnages principaux. Pour commencer, il y a Adam. C’est un bel homme trentenaire emprunt à un terrible mal être suite à une successions d’événements et qui souhaite mettre fin à ses jours. Il a plusieurs facettes. D’un côté il est cet homme viril, sûr de lui et puissant, de l’autre il y a cette sensibilité et cette souffrance qui le rendent vraiment attachant. C’est un personnage fascinant, comme on pouvait s’y attendre. Il est mystérieux et a un humour que j’apprécie beaucoup.
De son côté, Christine, la narratrice, est une femme que je trouve très forte. Elle veut vivre, en dépit de tout elle veut se sentir vivante, tomber amoureuse, être heureuse. Elle a vécu, elle aussi, des choses difficiles et il lui arrive pas mal de mésaventures mais elle continue à s’accrocher pour elle, pour Adam, et pour toutes les personnes autour d’elle. Ce n’est qu’à la toute fin qu’on comprend en partie la raison pour laquelle elle veut tellement sauver les gens.

Les deux personnages sont assez intéressants et comme ils ont tous les deux pas mal de problèmes, ils se retrouvent parfois dans des situations vraiment amusantes. L’auteure a apporté une certaine touche d’humour à des événements pourtant tristes. Cela rend la chose un peu moins profonde à mon sens mais j’aime aussi ce genre de lecture.
Aussi, la famille de Christine est vraiment drôle, j’ai souvent ri en leur présence. J’ai relevé deux passages qui m’ont beaucoup amusée, un avec la famille et un avec juste les deux protagonistes. Le premier c’est quand Christine présente Adam à ses soeurs, Adrienne et Brenda, et son père :

« Brenda : Alors, comment est-ce que tu as connu Christine ?
Adam : Elle m’a empêché de sauter du pont Ha’penny la nuit dernière.
Adrienne : Ca a toujours été une rabat-joie.
Christine : Il ne sautait pas pour le plaisir. »

La situation n’est pas amusante, il vient juste de leur dire qu’il a essayé de se suicider mais la manière dont cela a été tourné et l’incompréhension de la famille m’a fait rire. D’autant que cela suivait bien d’autres moments hilarants.
Puis le second, qui montre un peu l’humour d’Adam, ce qui est une des raisons pour lesquelles je l’aime autant :

« Christine : Je n’arrive pas à croire qu’elle t’a demandé ton numéro.
Adam : Et je n’arrive pas à croire que j’ai donné le tien.
Christine : Tu quoi ? »

C’est le genre de pointes d’humour que j’ai pu trouver tout au long de l’histoire. Comme je l’ai dit plus haut, cela fait que j’ai trouvé le tout moins profond mais cela reste très agréable à lire.

Le seul point négatif de ce roman, qui m’a fait enlever un demi point à la note finale, c’est que pas mal d’éléments sont prévisibles. Je connaissais la fin avant d’entamer le livre. On est dans une histoire assez bateau qui peut faire rêver et qui est très agréable mais qui niveau réalisme est assez limite. Si cette histoire arrivait dans la vraie vie je dirais « Pourtant, ce genre de choses ne se passent que dans les livres et les films ».

Outre ce détail, je n’ai rien de négatif à dire. Le style de l’auteure est agréable, pas transcendant mais pas ennuyeux, le thème est bien choisi, les personnages sont attachants… bref, un très bon mélange ! Voilà l’impression globale. C’est une belle romance avec une pointe d’humour qui m’a conquise. Ce n’est pas un livre que je relirai mais cela reste une histoire que j’ai beaucoup appréciée.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (19,90€)
Poche — Fnac, Amazon (7,60€)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s