La Vierge en Bleu de Tracy Chevalier

★★★★☆ (4,5/5) — « Ce roman est un coup de coeur, car malgré moi, je n’ai pu m’en détacher avant de l’avoir terminé. Je le conseille à toutes personnes aimant les fresques livresques, teintées de drame et d’histoire familiale ! Un mélange littéraire très réussi ! »

Plumebleue1

(…) Le bleu porte toujours en lui un principe d’obscurité. (…) En tant que nuance, elle est puissante, mais d’une façon négative, et dans sa plus grande pureté, elle produit, pourrait-on dire une négation stimulante. Son apparition est alors une sorte de contradiction entre l’excitation et le repos.

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : La Vierge en Bleu
Auteur : Tracy Chevalier
Editeur : Gallimard
Genre : Historique, drame
Parutions : Novembre 2004
Nombre de pages : 320

A voir aussi
+ en savoir plus sur l’auteure : TChevalier.com

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Sud-ouest de la France, aujourd’hui. Récemment arrivée des États-Unis avec son mari, Ella Turner a du mal à trouver sa place dans cette bourgade de province. S’y sentant seule et indésirable, elle entreprend des recherches sur ses ancêtres qui, protestants, eurent à fuir les persécutions. Elle est alors loin d’imaginer que cette quête va bouleverser sa vie.

Quatre siècles plus tôt, en pleine guerre de religion, Isabelle du Moulin, surnommée « La Rousse » en raison de sa flamboyante chevelure, risque un procès en sorcellerie pour le culte qu’elle voue à la Vierge Marie. Cependant, l’enfant qu’elle porte ne lui laisse d’autre choix que d’entrer dans l’intolérante famille des Tournier qui a embrassé la Réforme.

Séparées par des générations mais unies par un mystérieux héritage, Ella et Isabelle vont renouer les fils du temps à deux voix.

⇢ AVIS

8
NADEGE
Note : ★★★★ (4,5/5)

Fouineuse que je suis, j’avais trouvé ce roman en brocante. Ayant adoré La Jeune Fille à la Perle de la même auteure, j’étais intéressée de découvrir son premier roman. Très bon choix car celui-ci est un coup de coeur !

La Vierge en Bleu fait le parallèle entre Ella Turner (ou Tournier en français) et son ancêtre Isabelle du Moulin.

Alors que la jeune et belle Ella, américaine de son état, emménage dans le village français de Lisle-sur-Tarne, elle décide de se renseigner sur ses racines françaises, se basant sur les renseignements fournis par un membre éloigné de la famille, Jacob, habitant en Suisse.

Le roman se construit ainsi sur l’histoire d’Isabelle, dite la Rousse, peignant le climat de l’époque : la guerre des religions et la fuite d’Isabelle et sa famille vers des régions plus calmes, dont Moutier.

Ella part ainsi sur ces traces historiques, nous plongeant dans la découverte de ses magnifiques régions françaises et suisses. Une plongée à la fois historique et géographique.

J’ai pris énormément de plaisir à ce voyage, dont Ella fait l’expérience en partant sur les traces de son passé ! Le parallèle entre la vie et le caractère des deux jeunes femmes est fascinant.

Bibliothécaire de formation, j’ai été amusé par le personnage de Jean-Paul, bibliothécaire de Lisle-sur-Tarne, qui aide Ella dans ses démarches. C’est un personnage dont on sait peu de choses finalement, mais qui m’a plu par sa manière d’être. J’ai également été très touchée par la relation qui naît entre lui et Ella. Deux êtres qui semblent être l’opposé l’un de l’autre, mais qui finissent par être complémentaires.

Ce roman est un coup de coeur, car malgré moi, je n’ai pu m’en détacher avant de l’avoir terminé. Je le conseille à toutes personnes aimant les fresques livresques, teintées de drame et d’histoire familiale ! Un mélange littéraire très réussi !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (18,80€)
Poche — Fnac, Amazon (8,50€)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s