L’enfant des ombres de Moka

★★★★☆ (4/5) — « Terrifiant, prenant et angoissant. Ce sont les trois mots qui pour moi décrivent l’atmosphère de l’histoire. Si vous aimez le fantastique jeunesse, ce livre est fait pour vous. Après moultes relectures, je frissonne encore avec toujours la même intensité qu’à ma première lecture lorsque j’étais adolescente »

Mais les Ombres, elle ne les avait pas inventées. Elles étaient bien là

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : L’enfant des ombres
Auteur : Moka
Editeur : L’école des loisirs
Genre : Fantastique, surnaturel, jeunesse
Parution : 1994
Nombre de pages : 204

A voir aussi
+ en savoir plus sur Moka

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Morgane est la seule à voir les ombres. Dès qu’elle est seule dans les couloirs du lycée, elles apparaissent sur les murs. Ces temps-ci, elles se font de plus en plus menaçantes.
Un jour, le pire se produit. Pourtant ce n’est que le commencement. Les phénomènes étranges s’accumulent. Le concierge de l’établissement passe ses journées à remplacer les ampoules électriques dans les couloirs et les escaliers, mais il y fait toujours noir.
Les accidents se multiplient. Un professeur meurt brutalement.
C’est aussi le moment que Camilia et ses amis ont choisi pour créer un club secret dont le but est de se réunir la nuit, dans le grenier au-dessus des dortoirs…

⇢ AVIS

8
CHARLENE
Note : ★★★★☆ (4/5)

Le surnaturel est, je trouve, un domaine fascinant, effrayant mais qui attise énormément ma curiosité depuis de nombreuses années. J’aime me faire peur et rien de mieux qu’un bon livre pour que mon imagination s’emballe et que des images inquiétantes fusent dans ma tête.

Par le biais de descriptions angoissantes, Moka parvient à rapidement nous plonger dans cet univers lugubre et oppressant. Le style de l’auteur est vraiment fluide et agréable. La première fois que j’ai lu ce livre, je n’avais que 12 ans. Il faisait partie du choix de livres à lire durant mon année de 5ème. Étonnamment, j’étais la seule à l’avoir choisi, à croire qu’à cette époque j’avais déjà un goût prononcé pour les lectures bizarres ! Et ce choix, je ne l’ai pas regretté un seul instant. Ce livre m’a glacé le sang tellement à l’époque j’avais peur en le lisant. Ceci dit, cela ne m’a pas empêché de lire les 204 pages d’une seule traite tellement je le trouvais passionnant. Bien sûr, maintenant que je suis adulte, ma vision des choses et mes expériences personnelles ont changé ma façon de lire et d’analyser. J’ai bien entendu un tout petit peu moins peur à présent mais pour être honnête, certains passages me font encore frissonner en les relisant et il m’est arrivé récemment d’avoir peur d’un coin sombre car je repensais à ce que j’avais lu.

L’histoire se déroule dans un pensionnat assez ancien. Je me souviens qu’à l’époque de ma première lecture, j’avais directement imaginé que l’action se passait dans un établissement scolaire comme celui où j’étais élève car il était composé de vieux bâtiments correspondants aux descriptions que l’on trouve dans le livre. Du coup, une fois ma lecture terminée, j’avais peur de me retrouver seule dans les couloirs de l’école !
Pour ce qui est des personnages, comme j’ai évoqué l’établissement scolaire et le pensionnat, vous vous doutez donc qu’il s’agit de jeunes adolescents. Même à l’âge adulte, je trouve qu’il est assez facile de s’identifier à certains d’entre eux et de se mettre à leur place.
Cependant, petit bémol, je trouve qu’ils sont un peu mis en retrait par rapport à l’intrigue qui est beaucoup plus développée, dans le sens où on ne sait presque rien d’eux. A titre personnel, cela ne me dérange pas le moins du monde mais par moment j’avoue que j’aurais aimé en apprendre un petit peu plus sur ces personnages auxquels je suis tant attachée.

Hormis ce détail, si je devais trouver un élément un peu moins positif à ce livre, c’est la fin que je qualifierais de ‘brusque’ ou ‘brutale’. Je ne m’attendais pas forcément à ce que cela se finisse ainsi laissant un petit goût d’inachevé et de précipité. Mais bon, c’est le choix de Moka et je le respecte tout à fait. D’ailleurs si jamais ‘L’enfant des Ombres’ vous plaît, je vous conseille de jeter un petit coup d’œil aux autres œuvres de Moka que je trouve très intéressantes. C’est vraiment une bonne auteure.

Je conclurai simplement en vous disant que si vous êtes amateurs de surnaturel, de fantastique et de suspense, je ne peux que vous conseiller de lire ce roman de littérature jeunesse dont l’ambiance obscure vous ravira à coup sûr et vous fera frissonner d’effroi.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (6,80€)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s