L’épreuve de James Dashner

★★★★★ (5/5) — « Cette histoire a vraiment été une découverte surprenante et très agréable. L’histoire est restée en moi, je suis tombée amoureuse du monde des Gladers et je ne pense pas être prête à en sortir pour le moment. J’ai apprécié le fait que le sentiment principal de l’histoire soit l’amitié et non l’amour. Des amitiés qui ont été plus ou moins forcées par le destin mais qui sont tout de même enrichissantes à la fois pour le personnage et à la fois pour le lecteur. »

Lépreuve

Se souvenir, survivre, s’enfuir…

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : L’épreuve
Auteur : James Dashner
Editeur : Pocket Jeunesse
Genre : science-fiction, littérature américaine

Détails des volumes
T1 — Le Labyrinthe (The Maze Runner) 404 pages
Parution originale : 6 octobre 2009 | Parution française : 4 octobre 2012
T2 — La Terre Brûlée (The Scorch Trials) 414 pages
Parution originale : 12 octobre 2010 | Parution française : 14 août 2013
T3 — Le Remède Mortel (The Death Cure) 383 pages
Parution originale : 11 octobre 2011 | Parution française : 5 juin 2014

A voir aussi
+ en savoir plus sur James Dashner
+ tout savoir sur la saga avec The Maze Runner France

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

T1 — Le Labyrinthe
Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.
Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risque sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire…

T2 — La Terre Brûlée
Thomas en était sûr, la sortie du labyrinthe marquerait la fin de l’épreuve. Mais à l’extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d’ordre… et des hordes de gens infectés, en proie à une folie meurtrière, errent dans les villes en ruines.
Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au coeur de cette terre brûlée, parviendra-t-il à trouver la paix… et un peu d’amour ?

T3 — Le Remède Mortel
Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l’épreuve touche à sa fin. Ne reste qu’un dernier test… Terrifiant.
Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l’organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il a survécu à la Terre Brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

A la base j’ai découvert cette histoire en allant voir le film ‘Le Labyrinthe’. Comme ce n’est pas mon style, je n’y aurais pas été si une amie ne m’avait pas proposé de l’accompagner. Contre toutes attentes j’ai eu un énorme coup de coeur pour le film, plus pour les personnages que l’histoire en elle-même au début. Je pense que les acteurs et la bonne ambiance qui règne entre eux m’a beaucoup aidée à apprécier ce film. En sortant de la salle de cinéma je suis partie acheter le premier volume immédiatement. Je sais que les livres sont bien plus détaillés que les films et j’avais besoin de connaître tous les détails de cette histoire. Je ne pensais pas que j’allais en être aussi fan !

Il y a une multitude de personnages, certains plus intéressants que d’autres mais tous assez attachants. J’affectionne tout particulièrement le trio Thomas, Minho et Newt. Thomas est le protagoniste, il est assez plat de mon point de vue mais comme on vit l’histoire à travers lui (bien que cela soit rédigé à la troisième personne) on ne peut que ressentir quelque chose pour lui. Tout au long de l’histoire on ressent la même spirale émotionnelle que lui. On commence par être totalement perdus dans un lieu inconnu où les gens utilisent des mots incompréhensibles. Puis on évolue avec lui au fil de l’histoire. Personnellement j’étais toujours dans le même état d’esprit que lui. S’il se demandait « Puis-je lui faire confiance ? » je me posais exactement la même question, s’il avait peur j’avais peur, s’il était perdu je l’étais aussi. Définitivement, le lecteur est Thomas.
Minho de son côté est un homme viril, courageux (point à débattre compte tenu de la première scène dans le labyrinthe avec Thomas), au caractère bien trempé… Il a aussi un côté assez amusant, toujours le premier à sortir de petites piques bien placées qui apportent une touche d’humour à cette histoire. J’ai remarqué qu’il lui arrivait souvent de demander à Thomas s’il avait envie de mourir / s’il était suicidaire et au vu des actions de Thomas parfois, on peut effectivement se poser la question et rire de son goût du risque. Au fil des tomes, Minho peut parfois être un peu énervant, mais jamais rien d’insupportable, il prend juste un peu trop confiance en lui et par moment ça peut être agaçant.
Newt est définitivement mon personnage préféré. Je pense que c’est le personnage type qu’on ne peut qu’apprécier et avoir envie de chérir. Il n’a pas une apparence aussi forte que Minho, lui c’est plutôt la tête pensante du groupe. Bras droit du Keeper des Keepers (les Keepers sont des chefs) il a gagné la confiance des autres Gladers (habitants du Glade, l’endroit où ils se retrouvent dans le premier volume) et il a une certaine autorité. Il est très réfléchi. Mais à côté de ça il a beaucoup souffert et sa souffrance, qui nous est dévoilée au fil des tomes, est vraiment douloureuse. J’ai pleuré trois fois au fil de ma lecture, trois fois à cause de lui. C’était la première fois que je pleurais en lisant un livre, je n’ai pas la larme facile. J’en déduis que je suis très attachée à ce personnage, au point de souffrir avec lui.
Il y a ensuite beaucoup d’autres personnages qui m’ont marquée comme Alby, Winston, Frypan, Jeff, Zart, Chuck, Teresa ou encore Ben dont la scène principale est déchirante. Plus loin on en découvre aussi d’autres importants et intéressants comme Brenda, Jorge ou encore Aris. Il y a aussi les antagonistes qui parfois s’avèrent ne pas en être vraiment comme Gally, Ava ou encore Rat-Man. Mais de mon point de vue, l’histoire tourne tout de même surtout autour de Thomas et de ses meilleurs amis, Minho et Newt.

J’ai apprécié plusieurs points dans ‘L’épreuve’, à commencer par les personnages. Comme mentionné plus haut, il y en a énormément et chacun est attachant à sa manière. Je pense qu’il y a de quoi satisfaire tout le monde. Malheureusement, comme souvent avec une dystopie, beaucoup d’entre eux connaissent une fin tragique.
J’ai beaucoup aimé le langage des Gladers, même si au début j’ai crû que mes facultés de compréhension de l’anglais avaient diminué. Au tout début de l’histoire ils utilisent tellement de mots de ‘chez eux’ que j’étais aussi perdue que Thomas. Fort heureusement on en comprend la signification au fil de l’histoire et cela apporte un charme supplémentaire.
J’aime le fait qu’on soit totalement dans le noir quant à la finalité de l’histoire. Il y a certains romans où je sais d’avance ce qu’il va se passer, c’est classique, je peux presque prévoir certains événements alors qu’ici je n’en avais aucune idée, j’allais de surprise en surprise et aussi d’incompréhension en incompréhension. Je me suis posée tellement de questions, la principale étant « Est-il légitime de sacrifier une vie pour en sauver plusieurs ? ». C’est vraiment le sujet sur lequel je me suis penché pendant mais aussi après ma lecture. J’ai retourné la chose dans ma tête encore et encore. L’auteur offre sa propre réponse à la question avec son choix de fin, de mon côté j’avoue ne toujours pas savoir. Bien qu’horrifiée par les actions de WICKED, j’y vois un certain sens. Mais je ne peux en dire plus sans en dévoiler trop, ce sera donc à vous de vous faire votre propre idée.
J’ai adoré chaque détails de la saga, tout est parfaitement dessiné, chaque chose a une signification. Il y a énormément d’éléments plaisants, les questions que l’histoire nous pousse à nous poser, ce que ressentent les personnages, cette image de ce que pourrait être notre monde, la folie de certains, l’instinct de survie, les amitiés… Tout est vraiment intense, j’étais plongée dans l’histoire au point de parfois pleurer, parfois sursauter, parfois avoir terriblement peur et être stressée… J’ai ressenti une multitude d’émotions et c’est ce que je recherche dans mes lectures : des personnages à qui je m’attache et de l’émotion. Par ailleurs, j’ai apprécié le fait que le sentiment principal de l’histoire soit l’amitié et non l’amour. Des amitiés qui ont été plus ou moins forcées par le destin mais qui sont tout de même enrichissantes à la fois pour le personnage et à la fois pour le lecteur.

Je n’ai pas de réel point négatif à exposer si ce n’est dans la version française. Je n’ai pas encore eu l’occasion de la lire entièrement contrairement à la version originale mais par le biais du film et de certaines choses que j’ai vues en ligne ou dont on m’a parlé, je risque d’avoir beaucoup de mal. Comme je l’avais constaté avec ‘Fifty Shades’ dont j’ai lu les deux versions, la traduction française fait perdre du charme à l’originale. Il semble que cela soit encore pire pour les histoires de SF et Fantasy (L’Epreuve, Harry Potter, Twilight…) parce que la traduction française est adaptée de manière à convenir à un jeune public. C’est dommage parce que la version originale n’a pas le même effet. Sans parler de la traduction de certains mots comme le langage des Gladers (Keeper, Glade, Shuck, Shank, Greenie…) ou pire encore, Frypan dont le prénom a été traduit par Poêle-à-frire… Je sais que littéralement c’est ça la traduction mais je pense qu’ils auraient dû s’abstenir, on frôle le ridicule alors que ce n’était pas choquant en anglais. Je vous invite donc vivement à lire les livres en version originale si votre niveau d’anglais vous le permet.
J’ai aussi eu un peu de mal avec certains éléments vraiment futuristes mais rien de bien méchant, c’est adapté au type d’histoire, je savais à quoi m’attendre. En dehors de ça, je n’ai aucun point négatif à mentionner.

J’ai donné cinq étoiles à cette saga pour toutes les émotions qu’elle m’a fait ressentir. Etant novice en matière de dystopie et roman SF je ne suis sûrement pas la mieux placée pour donner mon avis et les amateurs auront peut-être une vision bien différente de la mienne mais de mon côté ‘L’épreuve’ a vraiment été une découverte surprenante et très agréable. L’histoire est restée en moi, je suis tombée amoureuse du monde des Gladers et je ne pense pas être prête à en sortir pour le moment. Je reste convaincue que le film, très bien réalisé bien qu’un peu éloigné du livre et bien moins riches en détails et intensité, et surtout les acteurs, m’ont beaucoup aidée à apprécier cette histoire. J’avais leurs visages en tête au fil de ma lecture et c’était vraiment agréable. Je ressors très satisfaite, marquée et touchée par cette saga et j’attends aussi les prochains films avec impatience. J’ai passé un moment incroyable à travers cette lecture, une de mes plus belles découvertes, et je vous invite vivement à vous y plonger vous aussi !

⇢ ACHETER

T1 — Le Labyrinthe
Broché — Fnac, Amazon (18,05€)

T2 — La Terre Brûlée
Broché — Fnac, Amazon (18,50€)

T3 — Le Remède Mortel
Broché — Fnac, Amazon (18,50€)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s